Une Chouette de Tengmalm a été retrouvée blessée et incapable de voler à Espousouille début mars. Contactés, les agents de l’ONF ont organisé son transfert au centre de soin de Villeveyrac (Béziers) grâce au réseau de « rapatrieurs » mis en place par la LPO récemment.

La Chouette a pu être soignée (fracture d’une aile) et ramenée en Capcir par le même réseau pour être relâchée près d’un bosquet proche d’Espousouille.

C’était jeudi dernier, une occasion  sympa de se retrouver entre amoureux de la Nature pour voir s’envoler à nouveau l’un des oiseaux les plus pittoresques de nos montagnes pyrénéennes.

Peu commune, mais apparemment présente sur l’ensemble de nos massifs, ses populations dépendent de la présence de cavités dans les vieux arbres pour se reproduire (en particulier des anciennes loges de nidification de Pic noir) ainsi que de la disponibilité alimentaire qu’offrent les vieilles forêts.

CG, photos DTorras