Compte-rendu de la sortie du 21 août

Les insectes floricoles

Participants : Sylvie et Domi; Rosine et Michel; Cathy, Jérôme et Gaston; Serge, Marilou, Joan et Lucas; Mariette et sa nièce; Claude et Maïté.

	Claude animait cette sortie de la matinée qui avait pour thème les insectes que l’on trouve sur les fleurs et qui sont des pollinisateurs pour la grande majorité.
Munis de la panoplie des parfaits petits entomologistes : loupe, filet de capture, boîtes d’observation, guides et fiches de détermination, appareil photo et jumelles; nous avons mené nos recherches sur 2 sites différents: une zone humide, le plat des mouillères au niveau du parking de La Calme, et une zone de pelouse plus sèche, 1km en aval le long de la route.
La matinée était chaude et ensoleillée, ce sont de bonnes conditions d’observation des insectes.
	Quelques précisions sur les techniques d’approche avant le départ : 
- observation aux jumelles dans un premier temps, photographie si possible, capture de l’insecte au filet, observation rapprochée dans une  boîte pour le déterminer et relâcher.
- pas d’agitation, silence, discrétion !
Observation d’un insecte attrapé au filet et mis dans une boîte
	Claude a fait ensuite une petite mise au point technique sur la classification des insectes que nous étions susceptibles de trouver: diptères, hyménoptères et papillons de jour.
	- Les diptères: c’est la  grande familles des mouches : tachinaires, syrphes (mouches colorées qui ressemblent à des guêpes ou à des bourdons)
Leurs caractéristiques :
- gros yeux ronds qui se touchent chez le mâle et pas chez la femelle
- 1 seule paire d’ailes fonctionnelles c’est à dire servant au vol
- un vol type «hélicoptère».

	-Les hyménoptères: c’est le vaste groupe des guêpes, abeilles et bourdons
Leurs caractéristiques :
- yeux ovale/allongé verticalement
- 2 paires d’ailes fonctionnelles
- pas de vol sur place ou vers l’arrière.

	- Les papillons de jour ou rhopalocères
Leurs antennes sont en forme de massue. (étymologie: cère en grec signifie antenne.)
Les papillons « de nuit » sont appelés hétérocères (antennes autres).

SITE 1 Le plat des Mouillères

espèces observées ( flore: beaucoup de succises des prés)
-Diptères: 
Syrphidés 
	- Séricomye silencieuse  Elle vit dans les tourbières et sa larve est aquatique.
	- Eristale  Mouche butineuse trapue avec des marques orange sur l’abdomen. Sa larve aussi est aquatique.
	-Volucelle transparente
	- Syrphe (syrphus)
	-Mérodon syrphe à allure de bourdon
- Hyménoptères
Plusieurs espèces de bourdons non déterminés.
*NB Les hauts cantons des PO abritent une grande diversité de bourdons. Une étude scientifique les concernant est en cours à la Réserve d’Eyne. 
Attention, on appelle aussi communément «bourdon» le mâle de l’abeille mellifère mais c’est un faux bourdon.
- Papillons de jour ou Rhopalocères
 Nymphalidés:
	-Belle Dame: c’est un papillon migrateur, une génération fait le voyage aller et la génération suivante fait le voyage retour.
	-Fadet de la mélique
	-Grand nacré
	- Petit nacré
	- Mélitée orangée
	- Moiré arverne
	- Vulcain
Hespéridés:
	- Comma
Lycénidés:
        - Azuré commun

SITE 2 Pelouse sèche

 espèces nouvelles observées 
( flore: beaucoup de linaires communes et d’aconits)
-Diptères  
Muscidés :
	-Neomya mouche à reflets métalliques

Tachinidés    
grosses mouches avec de grandes soies épineuses à l’extrémité de l’abdomen. Elles parasitent généralement d’autres insectes.
	-Tachina fera  Elle pond  sur les plantes fréquentées par la chenille qu’elle recherche ou directement sur cette chenille.

Tipule (« Cousin »)
- Hyménoptères	
	- Halictidés : ce sont de petites abeilles chez qui la femelle récolte du pollen.  Une des 5 familles d’abeilles (Seule l’Abeille mellifère produit du miel)
	- Poliste: c’est une guêpe cartonnière qui vit en petites colonies.
Ses ailes sont orangées, elle a 2 taches jaunes sur le dessus de l’abdomen.
	Merci à l’animateur ! 
	Bravo aux participants dont l’attention est restée soutenue malgré la surcharge cognitive conséquente !
	Félicitations à Gaston et Joan, les juniors de la sortie, pour leur enthousiasme sans faille dans le maniement du filet et leurs captures d’insectes floricoles et autres !
Compte rendu rédigé par Maïté, illustré par les photos de Dominique et Claude et mis en forme par Sylvie