Belle randonnée pour ce dimanche ensoleillé sur la soulane du Haut Conflent face au Canigou.

Le groupe de randonneurs de CERCA a pu apprécier grâce à cet itinéraire la diversité d’un environnement préservé. De l’étage méditerranéen aux senteurs de thym jusqu’aux forêts de conifères de l’étage montagnard le décor est varié. Le sentier grimpe sur les terrasses arides soulignées de murets de pierres sèches entre les falaises calcaires . Quelques hirondelles de rocher y virevoltent. A cette saison peu de plantes en fleurs hormis la fausse menthe poivrée.

Plante très commune à forte odeur de menthe

Plante très commune à forte odeur de menthe

En prenant de l’altitude le chêne vert colonise les terrains abandonnés autrefois broutés par les troupeaux de moutons. Plus haut encore c’est le chêne pubescent qui domine avec son feuillage sec et jaunissant. Les mésanges y gazouillent gaiement : mésanges huppées, mésanges noires et mésanges à longues queues. Puis les premiers conifères apparaissent : pins sylvestres et pins noirs de Salzmann .A la lisière des forêts pousse le genévrier sabine .massif de Juniperus sabina

Arrivé à Roque Fumade les crêtes se dévoilent toutes proches et sur le ciel bleu le groupe a pu assister aux voltiges des grands rapaces. Tout d’abord quelques vautours fauves puis très vite nos jumelles ont fixé un couple d’aigles royaux adultes. L’un des deux était attaqué par un corbeau agressif. Les aigles ont tournoyé quelques instants et après des vols en piqués fulgurants ils ont quitté notre champ de vision.Mais le spectacle n’était pas fini car c’est un jeune gypaète qui est apparu sur les crêtes .Semblant lutter contre le vent il festonnait près des arbres pour disparaître derrière les falaises.

La descente en balcon face au Canigou est magnifique. Elle se termine par les maisons en pierres de Flassa. Le soleil avait disparu derrière la montagne quand le groupe a rejoint les voitures à Serdinya.
La cartographie de cette randonnée à retrouver dans la rubrique compte rendu dans l’espace abonné.